La Plateforme Mondiale des Femmes entreprenantes-Section Côte d’Ivoire (PLAMFE-CI) a organisé son assemblée générale ordinaire, le samedi 19 juin 2021, au jardin des Rails d’Abidjan-Plateau.

Au menu de cette rencontre, la redynamisation de cette organisation, après la Covid-19, qui n’a pas été sans effets sur les différentes entités et ses membres.

  « Je suis heureuse de vous retrouver, après un moment d’absence. Je voudrais souhaiter de chaleureux mots de bienvenue à toutes. Merci d’avoir sacrifié un peu de votre temps pour participer à ce rendez-vous. Nous sommes face au défi du développement social, qui est le cœur du développement de la femme mais aussi du développement de notre réseau. Nous nous retrouvons donc pour échanger sur la vie du réseau », a affirmé ans le cadre Joséphine BOEDTS, présidente de Plamfe-Côte d’Ivoire.

La Présidente Mondiale de la PLAMFE, Désirée DJOMAND, aborde dans le même sens. « Après près d’un an de pause dû au Coronavirus, nous nous retrouvons pour insuffler une nouvelle dynamique à notre réseau. Je voudrais à mon tour, remercier tous ceux qui ont contribué à la rencontre de ce jour. Nous sommes sortis du rouge mais il y en encore quelques zones d’ombres mais nous sommes des personnes pleines d’ambitions et nous voulons voir tout au vert », a-t-elle soutenu.

Au terme de cette AG qui a duré de 10 à 14h, les participants ont été invités à s’investir davantage dans la vie du réseau, notamment à s’acquitter de leur adhésion annuelle de cotisation mensuelle et favoriser le recrutement de nouveaux membres.  D’ailleurs, l’adhésion au réseau a été revu à la baisse, en vue de favoriser l’adhésion de nouveaux membres.  

Ce fut l’occasion de présenter de nouveaux membres, notamment, la marocaine Imane BELFQIH, cadre dans une société de la place, qui fait son entrée dans la grande famille de la PLAMFE.

L’autre point qui a été débattu au cours de cette Assemblée Générale Ordinaire est l’organisation de la Journée Internationale de la Femme africaine (JIFA) 2021 que la PLAMFE-Côte d’Ivoire s’apprête à organiser en juillet prochain. L’année dernière, au lieu d’une rencontre en présentiel, à cause de la Covid, c’est plutôt un webinaire qui avait été organisé, qui a connu, d’ailleurs, un franc succès. Cette année, la PLAMFE réfléchit sur la possibilité d’organiser une rencontre en présentiel, en plus du webinaire.

C’est le lieu de rappeler que les différentes présidentes du comité d’organisation des 4 journées Internationales 2021 ont été désignées. Ainsi, Annick Ulla KONE (exécutive manager de Women Initiative Trading, entité PLAMFE) se chargera de l’organisation de la JIFA 2021. Marie-Claire DEHOULE, chargée de la Journée Internationale de la Jeune Fille du 11 octobre 2021, Stéphanie DAN pour l’organisation de la Journée Internationale de la Femme Rurale et enfin Bernadette KAMARA, pour la Semaine de l’Entrepreneuriat, en novembre prochain.       

Rappelons que la PLAMFE est un regroupement d’organisation féminine de personnalités influentes qui souhaitent mutualiser leurs efforts pour faire évoluer la cause de la gent féminine. Le réseau est présent dans 24 pays, le siège mondial est situé en Côte d’Ivoire.

Eugène YAO